Hommage au commissaire de police mort pour la France en 1940

C’est une cérémonie un peu particulière qui se déroulera vendredi 8 juin. Il s’agit de rendre hommage à une personnalité, oubliée de l’histoire, et dont le souvenir a été exhumé par notre comité.

Il y a quelques années, une plaque commémorative en marbre a été retrouvée recouverte de poussière, dans les caves de la mairie. Elle rendait hommage à la mémoire de Pierre Meyzonnier, commissaire de police à Apt de 1935 à 1937. Cette plaque a été remise à notre comité qui a alors souhaité réaliser des recherches, afin d’en savoir plus sur cet homme.

Né à Venise en Italie, le 21 septembre 1911, Pierre Meyzonnier, après de brillantes études de Droit, est nommé commissaire de police stagiaire. Il prend son premier poste à Apt en août 1935. Un an et demi plus tard, il quitte notre ville pour Paris où il est affecté au Contrôle général des Services de police criminelle. Lieutenant pilote de réserve, il est mobilisé en août 1939 et affecté au bataillon de l’air n°112. Le 5 juin 1940, au matin, aux commandes de son avion, il assure avec 21 autres appareils Bréguet et Curtiss, une mission aérienne dans la région d’Abbeville (Somme). Arrivés sur zone, ils sont attaqués par une quinzaine de Bf109 allemands. Le combat fait rage, sept avions ennemis sont abattus. L’appareil de Pierre Meyzonnier tombe en flamme, au milieu d’une prairie, sur la commune de Beaucamps-le-Vieux. Retiré des débris, le corps sans vie de cet officier est inhumé dans le cimetière communal où les honneurs militaires lui sont rendus. Cité à l’ordre de l’Armée aérienne, la Médaille militaire et la Croix de guerre avec palme lui sont attribuées à titre posthume.

Meyzonnier

Malgré son court passage à Apt, Pierre Meyzonnier a laissé de bons souvenirs puisqu’en 1941, son successeur et ses collègues agents de police décident de faire apposer une plaque à sa mémoire dans les bureaux du commissariat. Dès lors, une cérémonie a lieu chaque année le 7 mai afin de lui rendre hommage. Mais, sans que l’on connaisse la raison exacte, au début des années 70, la plaque est enlevée et oubliée de tous.

Il convenait de réparer cet oubli de l’histoire. Le Souvenir Français a tenu à financer la restauration de la plaque.

André Lecourt, adjoint à la sécurité, ajoute « Nous avons souhaité qu’elle soit apposée de façon visible, à l’entrée du nouveau bureau de police, afin que chacun puisse se souvenir du sacrifice de cet homme, mort pour la France ». Dominique Santoni, maire d’Apt, a aussi été partie prenante de la réalisation de ce projet et a souhaité associé à cette action d’hommage, le conseil municipal des jeunes.

apposition plaque communique de presse

À l’issue de la cérémonie où sera dévoilée la plaque restaurée, le cortège se rendra au monument aux morts, afin de commémorer la Journée nationale d’hommage aux morts pour la France en Indochine, célébré chaque année le 8 juin.

Rendez-vous est donné à 17h15 place de la Mairie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s